Apprendre a marcher, santé bébé

Lois de l’orthopédie

3 mars 2016 • By
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
Les lois de l'orthopédie

La lois de l’orthopédie est formidable les toutes premières années de la vie. En un an, bébé multiplie par 50% sa taille de départ avec 25 cm de plus et triple son poids pour atteindre environ 9 à 10 kg ; à deux ans, il a encore pris une dizaine de centimètres et deux kilos. Puis de trois ans à la puberté, régulièrement, il va prendre cinq à six centimètres par an et deux kilos. À l’âge adulte, la tête a doublé de volume, le tronc triplé sa taille, les bras sont quatre fois plus grands et les jambes cinq fois.

Lois de l’orthopédie, c’est quoi?

L’évolution normale se fait selon de grandes lois communs à Tous les enfants. Ce qui façonne le corps, c’est le rapport entre la croissance osseuse réalisée par les cartilages de croissance et l’environnement musculaire, ligamentaire, tendineux, neurologique, hormonal, et nutritionnel. Pour qu’un os se développe harmonieusement, plusieurs conditions doivent être remplies.

–   Un fonctionnement normal des cartilages de croissance

Les  cartilages  de  croissance  doivent   assurer,  selon la programmation génétique initiale de 1 os. sa taille, sa forme, son volume et ses caractéristiques mécaniques (rigidité, élasticité). Généralement un à chaque extrémité des os longs, ils assurent la croissance en longueur des os longs. Chacun des ces os longs (témur. tibia, humérus…) grandit à son rythme durant mure la croissance, selon un programme bien déterminé, mais les cartilages qui assurent leur croissance ne sont pas de valeur égale. Ainsi, un fémur grandit-il plus par son cartilage inférieur que par son cartilage supérieur. Toute atteinte d’un carrelage de croissance entraînera une inégalité de longueur proportionnelle a la capacité de « croissance » de ce cartilage. D’une façon générale Ou peur dire que la croissance est plus importante près du genou que près du coude.

 

–   Un contexte musculaire et neurologique normal

la forme des os est en partie donnée par les muscles qui s’y insèrent et donc par le système neurologique qui commande le système musculaire. Les muscles, par la traction qu’ils développent sur l’os, vont participer à son modelage. Ainsi, un os long voit sa forme se modifier dans les trois plans de 1 espace entre 1 an tr la tin de la croissance Toute altération musculaire ou neurologique modifiera la croissance de l’os tel que celui-ci va se déformer et que les articulations d’abord souples vont rapidement se déformer et s’enraidir. Ceci explique que toute affection neurologique périnatale justifie une prise en charge très précoce afin d’éviter, ou de limiter, les déformations osseuses ou articulaires qui pourraient survenir pendant la croissance.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.