Rôle des parents, santé bébé

Allergie chez les enfants

3 mars 2016 • By
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
Allergies chez les enfants

Le développement de l’allergie chez les enfants serait lié à un dérèglement du système immunitaire sous l’action de facteurs génétiques, environnementaux (infections virales, pollution, tabagisme passif) et d’une exposition aux allergènes précoces. L’allergie débute souvent rôt dans la vie, parfois même pendant la vie intra-utérine.

Allergie chez les enfants

Modifications des modes de vie

L’augmentation des maladies allergiques semble liée aux modifications des modes de vie et des habitudes alimentaires. Le confort apporté par un chauffage plus importante. l’augmentation de l’hygrométrie à l’intérieur des maison, la présence de moquettes sont favorables au développement des acariens. La présence de plus en plus fréquente d’animaux domestiques et l’exposition précoce au tabagisme passif sont également impliqués dans leur développement.

L’hérédité

L’hérédité joue un rôle important dans l’allergie chez les enfants. Ainsi, le risque pour un enfant de développer une maladie allergique dépend des antécédents allergiques des parents. En leur absence, le risque est évalué entre 15 et 20% ; il augmente à 30-40 % si un membre de la famille (mère, père, frères et sœurs) est atopîque et à 40-60 r/r si les deux le sont. S’ils ont la même allergie, le risque est évalué à 80 %.

Choc allergique

Reconnaître les signes

  •  L’enfant se plaint de picotements au niveau du visage ou tout le corps.
  •  Il se sent mal, souffre de nausées, éprouve des difficultés à respirer et donne l’impression d’étouffer.
  •  Il change de couleur, devient tout pâle ou, au contraire, tout rouge. Ses lèvres bleuissent.
  •  Ses mains et ses pieds sont glacés.
  •  Parfois son visage, ses paupières ou sa bouche gonflent. C’est très grave, il faut agir vite.

Réagir:

  • Appelez ou faites appeler les secours (Samu-15).
  • Surélevez les jambes et les pieds de l’enfant de 20 cm, en glissant un gros coussin sous ses genoux (cela permet de maintenir une circulation sanguine suffisante dans les organes vitaux).
  • surveillez son état cardio-respiratoire.

 

 Ensuite, trois cas se présentent :

Vous avez une seringue d’adrénaline prête à l’emploi (seringue graduée par des traits). Sur les conseils de votre médecin…

  • piquez avec l’aiguille, juste sous la peau (pincez la peau avec vos doigts, entre le pouce et l’index).
  • injectez doucement le produit, trait après trait, jusqu’à la reprise de conscience et jusqu’à ce que vous puissiez observer des bruits du cœur et des pouls bien frappés.

Vous n’avez pas d’adrénaline, mais vous disposez de corticoïdes injectables, Sur les conseils de votre médecin…

  • Injectez-les. Bien que moins efficaces que l’adrénaline, ils agiront quand même sur l’œdème et sur l’inflammation.
  • Surveillez les constantes vitales (pouls, respiration).

Vous ne possédez aucun médicament…

  • Surveillez les constantes vitales (pouls, respiration). Couchez l’enfant sur le côté si sa respiration est normale (position latérale de sécurité)
  •  Commencez la cardio-respiratoire si elle devient nécessaire .

Après cet épisode, équipez l’enfant d’une trousse minimale, avec une seringue injectable, et munissez-le d’une carte mentionnant son nom, son adresse, le type d’allergie dont il souffre et le traitement indispensable.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.